Coloration sans produit chimique

I/ Vos cheveux en voient de toutes les couleurs…

Elle est loin l’époque où le blond peroxydé était à la mode, où le punk et sa crête faisaient fureur et où le cheveu était traité comme un simple matériau amorphe, sans vie propre et qui ne peut pas être abîmé.

Depuis la fin du 20ème siècle plus précisément, les entreprises qui produisent des cosmétiques destinés aux cheveux, et nous nous pencherons ici plus spécifiquement sur les colorations, ont compris que le public avait quelque peu changé de mode et de mode de consommation.

Un peu à la manière du reste de la société, le côté ‘nature et bio’ connaît un essor incroyable depuis un peu plus de deux décennies et les colorations pour cheveux ne font pas exception à la règle. Le consommateur ne désire plus seulement un produit qui fonctionne et qui remplit son usage de produit, à présent, il est important pour les entreprises de comprendre que l’empreinte carbone et l’impact écologique sont devenus un véritable critère de choix pour toute une frange de la population.

A l’heure où les médias parlent d’une 5ème extinction de masse, où la transition écologique fait parler et couler plus d’encre que jamais, la prise de conscience globale est en cours. Survivre sur le marché n’est donc plus seulement une question d’effet, d’efficacité, mais également de vertu écologique.

II/ La science avance et redécouvre parfois de vieux remèdes…

Les laboratoires ont longtemps mis en avant la recherche et la chimie fine pour parler des colorations pour cheveux… La couleur et l’excentricité, l’originalité, étaient recherchées à n’importe quel prix, y compris celui de quasiment brûler vos cheveux pour de longs mois avant une repousse correcte et soyeuse.

Les vieilles recettes ont donc commencé par refaire surface en privé, puis les grandes enseignes ont fini par s’en emparer et elles proposent désormais toute une panoplie de produits naturels ou bio de coloration pour cheveux (https://lejardindosiris.fr/ ).

Généralement, la base est végétale, il existe ainsi de nombreuses plantes, graines, écorces qui non seulement n’agresseront ni le cheveu, ni le cuir chevelu, mais qui en plus, à terme, saura vous offrir des bienfaits particulièrement appréciables (fin des pellicules ou des cheveux gras par exemple…).

Ne pensez pas que ces produits naturels se destinent exclusivement à un public ‘bio’ ou à des écolos endurcis, au contraire, n’hésitez pas à franchir le pas pour peu que vous ne recherchiez pas une teinte que les agents naturels ne permettent pas de reproduire, bien entendu. Autre détail important, aucune coloration naturelle ne vous permettra d’éclaircir la couleur que vous portez, c’est ainsi…. De même, si votre dernière coloration chimique remonte à moins de 8 semaines, alors attendez un peu afin que la période de détox soit complète et que vos cheveux ne soient pas trop poreux.

Pour le reste, l’application se fait de la même manière, à l’aide d’un pinceau d’application et d’une charlotte puis d’un bonnet pour conserver la chaleur et l’humidité tout le temps que la couleur prend. La différence notable tient en la durée de la séance, sensiblement plus longue que pour une coloration chimique classique (de 30 minutes à 1h30), mais pour le reste, ne cherchez pas d’autre inconvénient ou désavantage, car il n’y en tout simplement pas !

Pourquoi ne pas allier bienfaits naturels, respect de la nature et beauté extérieure…cela ne tient qu’à vous au fond !

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.